Préserver la qualité de l'air

Nous avons tous besoin d’air pour respirer, et si possible de bonne qualité. C'est une évidence, et pourtant…les choses sont loin d’être simples. Aujourd’hui les activités humaines génèrent encore trop de polluants atmosphériques malgré les progrès faits dans l’industrie ou dans la composition des carburants.


Un air de mauvaise qualité affecte

- notre santé : la pollution de l’air est à l'origine de l’augmentation de maladies respiratoires et cardio-vasculaires, et de mortalités anticipées,
- notre planète : la pollution de l’air contribue au réchauffement climatique par ses émissions de gaz à effet de serre, et altère également la végétation ainsi que les bâtiments.

Le contexte particulier de l’Alsace

Encaissée entre les Vosges et la Forêt Noire en Allemagne, l’Alsace est une région géographiquement peu ventilée, protégée des influences de l’océan. De plus, les voies de communication traversant la région sont nombreuses et les déplacements journaliers entre les villes et leur périphérie ne cessent d’augmenter (jusqu’à 200 000 véhicules par jour en période de pointe sur la rocade de Strasbourg). La région est également densément peuplée (209 habitants/km2) se plaçant au 3ème rang national. Ajoutées à une forte industrialisation, ces caractéristiques ne favorisent pas une bonne qualité de l’air dans la région.

En Alsace, trois polluants retrouvés dans l’air extérieur affectent la santé humaine : les oxydes d’azote, les particules et l’ozone. En 2009, on estime que 130 000 alsaciens résident dans des zones de dépassement de la valeur limité réglementaire. Concernant l’ozone et les particules, tous les ans, entre 20 et 30 jours de dépassement des normes sont constatés.

Mesurer pour mieux comprendre : l’ASPA et Atmo-Rhena

L’Association pour la Surveillance et l’étude de la Pollution Atmosphérique en Alsace (ASPA), soutenue financièrement par la Région Alsace depuis 20 ans, a pour missions de :

  • mesurer et évaluer la qualité de l'air,
  • diffuser rapidement les résultats à la population et aux pouvoirs publics,
  • étudier la pollution et orienter les politiques de préservation de l’air,
  • sensibiliser à la qualité de l'air à l'occasion de visites, de formations et de manifestations.

Pour connaître la qualité de l'air dans l'Espace du Rhin supérieur : http://www.atmo-rhinsuperieur.net/